taille de police

contraste

France

Beaucoup de personnes disent avoir attendu de nombreuses années avant de pouvoir obtenir un diagnostic clinique de monochromatisme à cônes bleus. Cela est dû au fait qu’il s’agit d’une maladie rare et qu’il est donc nécessaire de s’adresser à des oculistes spécialisés dans les maladies héréditaires de la rétine.

Nous reportons ci-dessous les noms de certains oculistes ayant visité d’autres patients atteints de monochromatisme à cônes bleus ou ayant participé à la recherche scientifique sur le monochromatisme à cônes bleus et sur des maladies similaires.

En particulier, certains oculistes effectuent actuellement des travaux de recherche financés par notre fondation et ont été choisis pour leurs compétences et pour leur intérêt vis-à-vis du monochromatisme à cônes bleus.

Ophtalmologistes et centres cliniques experts en BCM

Prof. Isabelle Audo, MD, PhD

Centre Hospitalier National d’Ophtalmologie des Quinze-Vingts

Professor at Sorbonne Université and the CHNO of Quinze-Vingts

Group leader, team S6, A to Z, Department of genetics, Institut de la Vision
Coordinator of the certified biobank NeuroSensCol for genetic research in Inherited sensory disorders
Head of the Electrodiagnostic Unit, CHNO of Quinze-Vingts
Head of ophthalmic pediatrics, CHNO of Quinze-Vingts
Deputy coordinator of the Center for Rare Diseases “inherited retinal diseases
I Investigator at the Clinical Investigation Center CIC1423

28, Rue de Charenton, 75557 Paris Cedex 12 France
isabelle.audo@inserm.fr

Pr Hélène Dollfuss, MD, PhD

INSTITUT DE GÉNÉTIQUE MÉDICALE D’ALSACE – IGMA Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Bâtiment du CRBS

Specialized in Medical Genetics and Ophthalmology,

1 Rue Eugène Boeckel 67000 Strasbourg
helene.dollfus@chru-strasbourg.fr
03 69 55 19 55

Dr. Isabelle Meunier

Centre de Référence Maladies Sensorielles Génétiques, Hôpital Gui de Chauliac; Montpellier University and INSERM U1051 Responsible for the medical team Maladies Sensorielles Génétiques    

Ophtalmologiste

80 avenue Augustin Fliche 34295 MONTPELLIER CEDEX 5
msg@chu-montpellier.fr

Pr. Matthieu ROBERT

Hôpital Necker-Enfants Malades

Ophtalmologue

149 rue de Sèvres, 75015, Paris

Guylene LE MEUR

CHU de Nantes – Hôtel Dieu

1 place Alexis Ricordeau, 44093, Nantes, France
guylene.lemeur@chu-nantes.fr

Généticiens

 

 

Dr. Pierre Bitoun

Email: CabinetMedicalJarente@gmail.com – attention Dr Bitoun

Genetique medicale

Pédiatre, Généticien

6 Rue de Jarente 75004 Paris
CabinetMedicalJarente@gmail.com
+33 (0)1 4277 7437

Centri esperti sull’ipovisione e optometristi

2.Société francophone de BASSE VISION

La rééducation visuelle des patients malvoyants fait l’objet, dans notre pays, d’un développement et d’un intérêt croissant auprès de tous les professionnels impliqués. Après la réunion d’États Généraux de la basse vision en mai 1995 à Paris, nous avons créé une association Loi 1901.  https://www.ariba-vision.org/adherents/

 

Call-Center per disabilità visive e centri di consulenza per persone con disabilità visive

Il s’agit d’une  plateforme téléphonique professionnelle nationale gratuite où nous répondons à toute question pratique liée à une situation de déficience visuelle sur la France entière

Julien Cohen

Email: julien.cohen@arradv.fr

Website:  www.arradv.fr

Phone:  ARRADV- 0 800 013 010

 

Altri Servizi

Pr Dominique Bremond-Gignac 

OPHTARA – Hôpital Cochin, Paris, France

https://maladiesrares-necker.aphp.fr/ophtara/ 

149 rue de Sèvres 75743 PARIS Cedex 15

Le guide d’information sur la prise en charge de la basse vision pour les personnes en situation de handicap visuel de 0 à 25 ans. IOP_GUIDE_BASSE_VISION_2022_FINAL.01

Ce guide recense toutes les informations essentielles pour obtenir une prise en charge de qualité pour les personnes en situation de handicap visuel présentant une basse vision.
Il a pour objectif de mieux informer, accompagner les proches et les patients atteints, dans leurs démarches médicales, paramédicales et administratives, pour leur donner toutes les chances de mieux vivre avec leur handicap. Ces conseils pourront être utiles au quotidien des personnes en situation de handicap visuel et permettre de limiter une aggravation de la maladie.

Ce guide a été réalisé avec la participation d’associations de patients, dont Géniris, Genespoir, Retina France et Inflam’œil.